ACCIDENT MORTEL À KAOLACK : DAKAR ET BAMAKO APPELLENT AU CALME

news-details
SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Un camion malien a tué, hier, 4 personnes dans la région de Kaolack. Les témoins informent que le camion a heurté un scooter avant de finir sa course sur un taxi. Pis, le véhicule de transport urbain s’est retrouvé sous le camion complètement endommagé après avoir été traîné sur plusieurs mètres à savoir de l’hôtel Arc-en-ciel à la devanture du cœur de ville. Cet accident a fait parler les émotions. Les jeunes ont saccagé 5 gros porteurs maliens stationnés le long de la route, entre Kaolack et Kahone. C’est sur ces entrefaites que le gouverneur de Kaolack a publié un arrêté interdisant la circulation des camions étrangers jusqu’à ce lundi pour des raisons d’ordre sécuritaire.

De son côté, le ministre des Transports terrestres et du désenclavement a déploré, sur sa page Facebook, la mort des 4 sénégalais avant de lancer un appel au calme. « Une enquête est en cours. Je demande aux populations de rester calme et de s’assurer que l’Etat du Sénégal fera le nécessaire », a-t-il dit.

Au Mali, une vingtaine de camions sénégalais a été attaquée et vandalisée à Diboli, un poste de douane situé sur le territoire malien. Ainsi, le gouvernement malien aussi sorti un communiqué pour appeler au calme. « Il revient que certains de nos compatriotes ont entrepris une riposte contre des véhicules sénégalais. Le ministre appelle au calme et assure que les contacts sont pris avec les autorités sénégalaises pour faire toute la lumière sur ces graves incidents qui n’honorent pas les excellentes relations de fraternité et d’amitié entre nos deux pays », a écrit le ministre des Transports et des Infrastructures du Mali.

Vous pouvez réagir à cet article