image

ACCORD DE PARTENARIAT : LE CNOSS MOBILISE LES ACTEURS DE L’ÉCOLE

image

Le ministère de l’Éducation nationale et le Comité national olympique sportif sénégalais (CNOSS) ont signé un accord de partenariat, ce lundi. Dans son discours, Mamadou Diagna Ndiaye, patron du CNOSS par ailleurs membre du Comité international olympique (CIO) a salué « un acte fort » qui est « une étape importante » dans la préparation des Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) Dakar 2026.

« Il s’agit d’embarquer toute la communauté éducative du pays dans la préparation de cet événement inédit en Afrique et au Sénégal, qui représente plusieurs défis au regard du nombre et de la qualité des hôtes attendus », a-t-il ajouté, rappelant qu’en 2026, 4 mille 676 jeunes athlètes âgés de 15 à 18 ans, issus des quatre coins du monde et de 206 Comités nationaux olympiques, séjourneront dans la capitale sénégalaise.

« Qui mieux que notre jeunesse, bien formée et bien préparée pour les accueillir », a-t-il poursuivi, relevant que « le sport et l’éducation ont cette vocation commune de contribuer à la formation de la jeunesse. Si l’éducation modèle l’esprit et les attitudes, le sport modèle également l’esprit et les comportements, mais plus encore, les aptitudes ».

Dans ce sens, a-t-il souligné, « notre accord jette les bases pour des actions et initiatives concrètes comme la promotion de l’éducation physique et sportive et de l’éducation aux valeurs olympiques dans les établissements d’enseignement scolaire du Sénégal, la relance du sport scolaire et des compétitions sportives interscolaires, l’organisation de sessions de formation des enseignants aux valeurs de l’Olympisme pour leur meilleure diffusion en milieu éducatif, et la promotion du label « Programme d’Education aux Valeurs Olympiques (OVEP) » à l’école, sur le territoire national ».

Mamadou Diagna Ndiaye a également plaidé pour « l’établissement du ‘’Brevet Olympique, Civique et Sportif’’ et le label ‘’Dakar 2026’’ au profit des meilleurs élèves et établissements scolaires », ainsi que « la participation effective et efficace des élèves au programme des Volontaires des JOJ 2026 ».
Selon lui, le partenariat entre la Communauté sportive et la Communauté éducative contribue ainsi « à semer les germes d’un héritage tangible des JOJ 2026 » tout en permettant « le meilleur investissement possible », celui sur la jeunesse.

« L’accès à une éducation par le sport de qualité qui préserve la santé permet d’encourager les élèves et les parents à adopter un mode de vie sain et actif et contribuer au développement de l’estime de soi », a-t-il insisté. Pour finir, il a rappelé qu’avant la signature de cet accord, des premiers jalons ont été déjà posés « avec la participation de qualité » d’enseignants et représentants du département piloté par Mamadou Talla, à la première session de formation des formateurs au Programme d’éducation aux valeurs olympiques (Pevo), conduite par le CIO, du 23 au 28 avril derniers, à Dakar.

Die Ba

13 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article