ACCUSATIONS DE DÉTOURNEMENT : ACCROCHAGE ENTRE DJIBRIL WAR ET CISSÉ LO

news-details
ASSEMBLÉE NATIONALE

Les mots volent bas à l’Assemblée nationale, qui reçoit aujourd’hui vendredi, 29 novembre, le ministre de la Justice, Me Malick Sall, pour l’examen de son budget 2020, entre Moustapha Cissé LO, et Djibril War. Qui sont pourtant dans le même camp au sein de la majorité parlementaire.

Tout est parti des accusations portées par le second nommé par ailleurs responsable de l’APR (Alliance pour la République, parti présidentiel) de Biscuiterie contre l’ancien président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar (BBY), Moustapha Diakhaté sur un détournement de 600 millions F CFA à l’Assemblée nationale.

Des accusations qui indignent le président de la Commission du Parlement de la CEDEAO. Dans sa diatribe, Cissé Lô soutient que si c’est avéré, c’est tous les présidents de commissions de la représentation nationale qui seront éclaboussés.

Réagissant, Djibril War a eu des mots durs, versant même dans la menace. « Je parlais d’un voleur national mais il y a un voleur international, Moustapha Cissé Lô, en personne », soutenant que son dossier sera présenté prochainement à la commission des règlements. « Les fausses factures, les chantages aux ministres, ne prospéreront plus. On se connait bien tous les deux », clôt-il.

Vous pouvez réagir à cet article