ACHAT DE RÉSIDENCES À NEW YORK : LES EXPLICATIONS DU MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

news-details
DIPLOMATIE

L’achat de résidences par l’Etat du Sénégal dans la ville New York, aux Etats-Unis, est bien réel. À travers un communiqué parvenu à Emedia, le ministère des Affaires étrangères a apporté des éclaircissements sur cette acquisition, par l’Etat du Sénégal, desdits biens immobilier à New York, d’une valeur de 25 millions de dollars Us (environ 15 milliards FCFA). Le communiqué confirme que ce projet prend départ en 2009 avant d’être finalisé au mois d’avril dernier, soit près de dix ans plus tard.

Si ce projet a eu autant de retard, c’est parce ce que le processus a connu des irrégularités, ce qui avait poussé l’Etat du Sénégal a changé les termes du contrat, note-t-on dans le communiqué. « En effet, le supposé responsable du projet n’avait aucun titre officiel pour représenter l’Etat du Sénégal, qui a donc décidé de l’écarté de la procédure. Par la suite l’Etat avait signé un accord avec une entreprise américaine en vue de la construction de l’immeuble suivant deux conditions : la participation du Sénégal à hauteur de quinze (15) millions de dollar. La rétrocession de l’immeuble à l’Etat du Sénégal après 20 ans d’exploitation. « C’est en mai 2013 que le gouvernement avait résilié cet accord estimant qu’il était préjudiciable aux intérêts du Sénégal », explique la source.

C’est par la suite qu’un nouvel accord avait été signé pour la construction de cet immeuble qui devrait abriter « les bureaux de la mission, la résidence de l’ambassadeur et toutes les dépendances y afférentes ». Selon les services diplomatiques du Sénégal, l’objectif final de cette transaction est de sécuriser le patrimoine extérieur du Sénégal, mais également de réduire les charges locatives de l’Etat.

Le ministère précise sur sa note que « l’Etat a pris les dispositions afin que toutes les transactions soient réalisés en toute transparence, dans l’intérêt exclusif du Sénégal ».

Vous pouvez réagir à cet article