AFFAIRE BATIPLUS : RACHELLE SLALEYTI DÉBOUTÉE ET ENFONCÉE PAR L’ENQUÊTE

news-details
JUSTICE

Rachelle Sleylati, l’ex-responsable des coffres de l’entreprise Batiplus, essuie un nouveau revers judiciaire. Après sa demande de liberté provisoire, elle avait saisi la chambre d’accusation pour un recours en annulation de la procédure, portant plainte, au passage, contre l’huissier de justice et l’ancien Directeur général de la société. La prévenue n’a pas eu gain de cause pour ses deux tentatives, rapporte Les Echos.

Le journal signale un autre rebondissement. La délégation judiciaire ordonnée par le Doyen des juges d’instruction, confiée à la Section de recherches (SR), a découvert d’importants mouvements de fonds entre elle et son fiancé Alex Rabih Fkoury. Les deux auraient bloqué un dépôt de 400 millions F CFA au niveau d’une banque, d’après les résultats de l’enquête.

Pour rappel, dans cette affaire à milliards, tout est parti d’une plainte de la Batiplus contre Rachelle Sleylati, accusée d’avoir pompé une importante somme d’argent d’un coffre-fort de la société. Cette dernière, interpellée, mouille son Directeur général et révèle l’existence d’une quantité grandiose d’argent liquide dans un des magasins de la compagnie appartenant à la famille Farès.

Les pandores qui se sont rendus sur les lieux ont eu la surprise de de leur vie puisqu’ils y ont trouvé plusieurs centaines de millions en liasses qu’ils ont saisies et déposées à la Caisse de dépôt et de Consignation.

Vous pouvez réagir à cet article