AFFAIRE DES 94 MILLIARDS : ISSA SALL DÉNONCE UN ACHARNEMENT CONTRE SONKO

news-details
JURY DU DIMANCHE

Si le secrétaire général du Pur a remis Ousmane Sonko à sa place concernant la participation de l’opposition au dialogue national, il l’a tout de même défendu dans l’affaire des 94 milliards de francs CFA avec le démarrage des auditions de la commission d’enquête parlementaire. El Hadji Issa Sall qui informe avoir boudé la commission dénonce un acharnement contre le leader du Pastef. « C’est un acharnement sur un député qui fut candidat à une élection présidentielle », dit-il, invité de l’émission Jury du dimanche.

A son avis, il y a pleineS de commissions qui auraient pu se tenir à l’Assemblée que les gens n’ont pas créées. Ce, constate-t-il pour s’en désoler, parce qu’elles concernent des personnes qui n’ont rien à voir avec un candidat à l’élection présidentielle. Etayant ses propos, il rappelle que l’Inspection générale d’Etat (IGE) a fait beaucoup de rapports impliquant des personnes et qui devraient pousser l’Assemblée nationale à s’autosaisir mais rien n’a été fait. « Je ne veux pas faire partie de cette commission », indique-t-il.

Pour lui, l’Assemblée nationale est à la solde du président de la République. A l’en croire, s’il était le président de la République, il dissoudrait l’Assemblée nationale après la suppression du poste du Premier ministre.

Vous pouvez réagir à cet article