AFFAIRE DES 94 MILLIARDS : VERS UNE COMMISSION PARLEMENTAIRE

news-details
INDEMNISATION FONCIÈRE

Le député Djibril War (BBY) veut une commission parlementaire sur l’affaire dite des 94 milliards francs CFA, dans laquelle son collègue Ousmane Sonko (Opposition) est cité, de même que de hauts responsables des domaines.
Le responsable de l’Alliance pour la République (APR, parti présidentiel) s’est exprimé hier lors de la plénière de l’Assemblée nationale portant sur le projet de loi autorisant le président de la République à ratifier l’accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).
Le candidat à l’élection présidentielle du 24 février 2019 et ancien inspecteur des Impôts radié de la Fonction publique, accuse de hauts responsables des domaines d’avoir détourné 94 milliards francs CFA dans une affaire d’indemnisation foncière.

Le leader de PASTEF (Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité), a dit avoir déjà déposé une plainte dans cette affaire et écrit à l’Inspection générale d’Etat (IGE) et à l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC).

Face à Mamoudou Ibra Kane dont il était l’invité au "Jury Du Dimanche" le 20 janvier dernier, le Procureur de la République de Mbour, Youssoupha Diallo soutenait « qu’il est envisageable, que toutes les personnes citées dans le scandale foncier estimé à hauteur de 94 milliards F CFA dont le Directeur des domaines, Mamour Diallo, le candidat à la présidentielle Ousmane Sonko et le journaliste Madiambal Diagne, puissent être entendus dans le cadre d’une éventuelle enquête. « On peut entendre tout le monde, motive-t-il. Sauf s’il y a des personnes protégées par une immunité mais l’audition d’une personne dans le cadre d’une enquête, il n’y a pas de limite ».

Vous pouvez réagir à cet article