AFFAIRE DES 94 MILLIARS : SONKO AUDITIONNÉ PAR LE DOYEN DES JUGES

news-details
ASSEMBLÉE NATIONALE

Le leader de Pastef a fait une révélation de taille, ce jeudi, en s’adressant à ses militants. Ousmane Sonko a déclaré avoir été entendu par le doyen des juges. « Je vous présente mes excuses parce qu’on m’a dit que certains d’entre vous sont présents ici depuis 11h. J’aurais aimé être là plutôt que prévu mais, si j’ai accusé du retard, c’est parce que j’ai été convoqué par le doyen des juges. Je reviens du tribunal. Il m’a auditionné. Il m’avait convoqué à 17 h. J’ai, devant lui, confirmé toutes les déclarations que j’avais faites dans la plainte à la virgule près. Il a fixé la consignation. Mamour Diallo et ses proches seront traduits devant le tribunal. Ce dossier n’est pas un dossier politique. Ce n’est pas un dossier de la commission d’enquête parlementaire. C’est un dossier que le tribunal doit prendre en charge. Et, du moment que le Doyen des juges m’a saisi, il n’y a plus de raison que l’Assemblée nationale tienne cette rencontre. Conformément à l’article 40 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, cette plénière ne peut plus se tenir parce que la justice s’est saisie du dossier », a révélé Ousmane Sonko qui parle déjà d’une première victoire.

Mieux, il a fait savoir que le procès, s’il est ouvert, se tiendra en une journée grâce aux preuves tangibles qu’il détient contre Mamour Diallo. « Ce sera un procès de flagrant délit », soutient-il.

Vous pouvez réagir à cet article