AFFAIRE DES FAUX-MÉDICAMENTS : DE NOUVELLES RÉVÉLATIONS

news-details
JUSTICE

Du nouveau dans l’affaire des faux-médicaments saisis dans un immeuble à la Patte d’Oie. Alors qu’elle exercerait dans l’illégalité, la société Dahai Co Sarl avait déjà une clientèle bien fournie. La preuve ! Plusieurs factures ont été saisies lors de la perquisition effectuée à son siège.

Ces factures concernent, entre autres, l’hôpital Abass Ndao, le centre de Santé Gaspard Camara, l’hôpital Youssou Mbargane, la clinique Klébana, la clinique Rada, Prodige Pharma, selon Libération.

Pour rappel, les dirigeants de Dahai Co Sarl dont le Chinois Zang Hai Dong, ont été placés sous mandat de dépôt hier, suite à leur face-à-face avec le juge du 8e Cabinet, Mamadou Seck.

Le bénéficiaire économique, Zang Hai Dong, les docteurs Aliou Bâ (pharmacien, Dg de Dahai Co), et Mamour Niang (Dg de Dipro pharma Biomedic), Wong Don Wang (employé de Zang) ainsi que Chérif Bâ (le livreur, premier à être arrêté) sont poursuivis pour association de malfaiteurs, mise en danger de la vie d’autrui et trafic international de médicaments.

La question est de savoir comment une société dans un secteur aussi sensible que la Santé, et ne figurant pas dans les archives de l’Apix, parvenait à fournir en solutés plusieurs entités publiques et privées...

Vous pouvez réagir à cet article