ARRESTATION DE 6 PERSONNES DONT LE SOUDEUR QUI FABRIQUAIT LES MENOTTES

news-details
AFFAIRE DES TALIBÉS ENCHAINÉS

Rebondissement dans l’affaire, défrayant la chronique, de talibés entravés par leur maître coranique, avec des fers artisanaux, conçus par un forgeron local du village de Ndiagne, dans la région de Louga. 6 personnes arrêtées, dont Cheikhouna Gueye dit Khadim, le maître coranique en question, le soudeur qui fabriquait les menottes, et 4 parents, ont été déférées au Parquet, ce lundi, 25 novembre, par la gendarmerie de Coki, signale la Rfm.

Les mis en cause sont arrivés, vers 11 heures, au Tribunal de Louga, pour leur face-à-face avec le Procureur. Elles sont poursuivies pour maltraitance d’enfants.

En face, les maîtres coraniques de Louga prévoient de faire face à la presse, pour « épauler » leur collègue.

« La justice va sévir »

A propos de cette affaire, Fatou Ndiaye Dème, la Directrice de la famille et des groupes vulnérables, interpellée en marge d’un panel organisé ce lundi, 25 novembre, au centre Guindi, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes, annonce que « la justice va sévir ».

« Ce que je peux dire ici, signale-t-elle, c’est l’engagement du ministère qui a déjà un plan d’actions. Pour la région de Dakar, nous avons un plan déjà ficelé (car) les statistiques sont plus importants à Dakar. Et, ce qui s’est produit à Ndiagne, nous sommes sûrs que le Sénégal est un pays de droit, et que la justice va jouer son rôle. Mais nous ne pouvons que déplorer, et aussi dire que toute la machine administrative doit être mise en branle pour sévir quand il le faut ».

Vous pouvez réagir à cet article