AFFAIRE DIACK : LE SÉNÉGAL A ASSURÉ AU PRÉSIDENT DU CIO DE "COOPÉRER PLEINEMENT"

news-details
JUSTICE INTERNATIONALE

Les autorités sénégalaises ont répondu au président du CIO, qui leur demandait de faciliter la tâche de la justice française, qu’elles « coopéraient pleinement ».

Lors de la 133e session du CIO à Buenos Aires, en marge de l’attribution de l’organisation des Jeux olympiques de la Jeunesse, le président Thomas Bach avait indiqué avoir écrit au président de la République du Sénégal Macky Sall pour lui demander de faciliter la tâche des enquêteurs français, qui souhaitent interroger Papa Massata Diack, après avoir mis en examen son père, Lamine Diack, interdit de quitter le territoire français depuis près de quatre ans.

Resté au Sénégal depuis le début de ce feuilleton judiciaire, le fils de l’ancien président de l’IAAF est impliqué dans un scandale de corruption et mis en examen par la justice française.

« J’ai reçu une réponse comme quoi les autorités sénégalaises coopéraient pleinement dans le respect des lois sénégalaises et j’ai fait suivre cette réponse », a déclaré hier, Thomas Bach, en marge de la réunion du Comité exécutif du Comité international olympique (CIO) dont il est le président.

Vous pouvez réagir à cet article