AFFAIRE HÔPITAL LINGUÈRE : LE SAMES DÉNONCE UNE TENTATIVE D’OSTRACISATION DE LEURS CAMARADES

news-details
SANTE

Le Syndicat autonome des médecins pharmaciens et chirurgiens-dentistes du Sénégal (Sames) reste au chevet de leurs camarades de l’hôpital Magatte Lo. En Assemblée générale, à Linguère, les syndicalistes disent qu’ils ne vont pas accepter que leurs camarades, le directeur de l’hôpital et deux autres agents, soient sacrifiés. Ils considèrent que le ministère de la Santé est en train d’exercer une tentative d’ostracisation envers leurs camarades.

Pour eux, l’Etat est entièrement responsable de l’accident qui a coûté la vie à 4 bébés, nés le 24 avril dernier. « Le SAMES ne regardera pas passivement les agents de santé être conduits inéluctablement vers l’échafaud, nous allons nous battre car seule la lutte libère ! L’Etat du Sénégal responsable de tout accident survenant dans un service public doit prendre en charge correctement les familles des victimes », ont-ils déclaré.

Sur la missive qui a sanctionné leur AG, le Sames « dénonce également le traitement discriminatoire des ressources humaines au ministère de la Santé, au moment où il est servi des mises en demeure à deux gynécologues qui ont des dossiers médicaux en bonne et due forme, alors que plusieurs agents qui ont soutenu en 2020 ont été affectés directement à Dalal Jam et d’autres qui n’ont pas rejoint leur poste depuis 2014 n’ont subi aucune mesure administrative ».

Vous pouvez réagir à cet article