AFFAIRE KARIM WADE : LE SÉNÉGAL PERD ENCORE À MONACO

news-details
Traque des bien supposés mal acquis

Condamné par la Cour de répression de l’enrichissement illicite, Karim Wade, élargi de prison par grâce présidentielle, vient de remporter une bataille judiciaire face à l’Etat du Sénégal. Selon « Jeune Afrique », le tribunal de première instance de Monaco a, le 20 février dernier, débouté l’Etat du Sénégal de sa demande d’exequatur liée à l’arrêt qu’avait rendu la CREI à Dakar, en 2015.

D’après le magazine, l’Agent judiciaire de l’Etat, Antoine Félix Diome, réclamait la saisie de 24 comptes bancaires appartenant à Karim Wade, Ibrahima Khalil Bourgi, Karim Aboukhalil Bourgi et Pape Mamadou Pouye, au titre des dommages et intérêts auxquels la justice sénégalaise avait condamné les quatre accusés. La même source de rappeler qu’en, 2018, le tribunal correctionnel de Monaco avait débouté en appel l’Etat du Sénégal de sa demande de saisie des mêmes comptes bancaires dans le cadre d’une procédure au pénal. Des jugements qui, selon Jeune Afrique, s’ajoutent à la décision rendue par la justice française. Laquelle s’était opposée à la confiscation des biens de Karim Wade dans l’hexagone.

Vous pouvez réagir à cet article