AFFAIRE LOBÉ NDIAYE : LE PRÉSUMÉ ASSASSIN DÉJA CITÉ DANS UN AUTRE MEURTRE

news-details
JUSTICE

Il y a plus de dix ans, après son arrivée au Sénégal, le nom du féticheur Hamidou Sidibé, arrêté pour le meurtre de Lobé Ndiaye, a été cité dans une sordide affaire de meurtre.

En effet, selon Libération, le 4 mai 2011, les policiers du poste de Jaxaay, dans la banlieue dakaroise, étaient informés d’une découverte macabre un individu bâillonné, ligoté puis abandonné dans un terrain vague où il s’était vidé de son sang. Il sera identifié comme étant Abdou Kama.

Ce chauffeur de 47 ans, agent à Elamo, une société de location de véhicules, n’avait plus donné de signe de vie depuis qu’il était parti louer une voiture 4x4 à deux individus. La police de Jaxaay sera par la suite dessaisie au profit de la Sûreté Urbaine (SU) de Dakar, qui dispose d’un champ d’actions plus large.

Ainsi, les hommes du commissaire Bara Sangharé orientent leurs soupçons vers les deux présumés clients du défunt. Malick Thiam sera le premier à tomber. Face aux enquêteurs, il accuse Moustapha Thiam et Ousseynou Traoré, en fuite à Bissau avec la voiture du défunt, et qui avaient séquestré Kama, à Mbao, au domicile du nommé Ousmane Diop. Ce dernier habitait à l’époque dans la même maison qu’Hamidou Sidibé.

Lors des perquisitions, les limiers constataient que le marabout-féticheur avait fondu dans la nature.

Vous pouvez réagir à cet article