AFFAIRE MBOUR 4 : LES MANIFESTANTS CONDAMNÉS À UNE PEINE AVEC SURSIS

news-details
JUSTICE

L’étau se desserre autour des jeunes manifestants de Mbour 4. Le procès des 6 jeunes arrêtés dans l’affaire des démolitions des habitations de ce quartier de Thiès s’est tenu ce mercredi au tribunal des flagrants délits de Thiès.

Quatre des six prévenus sont condamnés à 3 mois avec sursis, tandis que les 2 derniers ont été relaxés au bénéfice du doute. Le procès s’est tenu ce matin au tribunal des flagrants délits de Thiès.

Le procureur avait requis 6 mois avec sursis.

Les six jeunes, arrêtés puis placés sous mandat de dépôt suite aux manifestations à Mbour 4 extension, dans la région de Thiès, faisaient face au juge, depuis ce matin, mercredi, 27 janvier. Ils étaient poursuivis pour troubles à l’ordre public, violences et voies de fait, participation à une manifestation non autorisée, entre autres chefs d’inculpation.

Sur les onze manifestants interpellés au départ, cinq dont deux mineurs ont été libérés.

Plusieurs habitants de Mbour 4 extension étaient sortis dans la rue pour protester contre les démolitions des bâtiments dans cette localité. Leur manifestation a été réprimée par les forces de l’ordre qui ont interpellé plusieurs manifestants.

Toutefois, hier mardi, le chef de l’État, Macky Sall, a reçu en audience une délégation de dix membres du collectif des victimes de Mbour 4. Ce, après le tollé suscité par la démolition de leurs maisons par la Direction de la surveillance et du contrôle de l’occupation du sol (DSCOS). A l’issue de laquelle la décision d’arrêter les destructions a été réitérée, en plus de l’engagement d’indemniser les victimes.

Vous pouvez réagir à cet article