AFFAIRE SONKO – ADJI SARR : MAMOUR DIALLO S’EN MÊLE

news-details
JUSTICE

L’ex-Directeur des Domaines, Mamour Diallo, a refusé de commenter la décision de la Cour d’appel, rejetant le recours des avocats du leader de Pastef / Les Patriotes, Ousmane Sonko, sur l’affaire des 94 milliards. Profitant de la tribune du forum sur l’emploi et les orientations des jeunes organisé hier mercredi, 14 juillet, à Louga, par son ’’mouvement Dolly Macky’’, le responsable de l’APR (Alliance pour la République, parti au pouvoir) a préféré jeter de grosses pierres dans le jardin de l’opposant, évoquant l’affaire l’opposant à la jeune masseuse, Adji Sarr.

"La Cour d’Appel a pris une décision qui a débouté les avocats de (Sonko). Je n’en dirai pas plus, c’est une décision de justice et je ne me permettrai pas de commenter, a-t-il, d’emblée, indiqué. En tant que principal accusé, j’avais dit, une fois, que jusqu’au dernier souffle de vie sur terre, aucun tribunal ne pourra démontrer que Mamour Diallo a soustrait dans le budget de l’État, 94 milliards F CFA."

Poursuivant, il ajoute : "J’avais alors donné une interview dans un journal pour dire que je veux qu’on sache que celui qui m’a accusé d’avoir volé 94 milliards, c’est un caïd assoiffé d’argent. Aujourd’hui, j’ajoute que c’est un caïd assoiffé d’argent et de filles. Ce qu’il devrait faire, c’est d’aller répondre et au dire au Tribunal ce qui s’est passé dans le salon mais aussi dans le jacuzzi."

L’opposant est placé sous contrôle judiciaire suite à une plainte d’Adji Sarr, pour viols répétés et menaces de mort.

Vous pouvez réagir à cet article