AFFAIRE SONKO : LA GROGNE DES « PATRIOTES » DE TOUBA

news-details
VIOL ET MENACES DE MORT

Les soutiens du président du parti pastef Les Patriotes, Ousmane Sonko, multiplient les sorties. A Touba, ses partisans, qui faisaient face à la presse, s’érigeant en bouclier autour de leur mentor politique, ont tiré à boulets rouges sur le régime. Qui selon eux, entend "liquider" toutes les grandes figures de l’opposition.

Par ailleurs, ils ont annoncé que le coordonnateur de Pastef-Touba, Cheikh Thioro Mbacké et son porte-parole, Babacar Sarr, sont convoqués à la Section de recherches (SR). "Nous ignorons les motifs de cette convocation. C’est la raison pour laquelle nous alertons les autorités de cette ville. Nous ne voulons pas que cela dégénère, à Touba".

Vous pouvez réagir à cet article