AFFAIRE SONKO : UN INGÉNIEUR EN TELECOM ARRÊTÉ

news-details
JUSTICE

L’enquête sur les menaces de mort visant des autorités étatiques du pays avance à pas de géant et les arrestations des présumés auteurs se multiplient. Selon Libération, le Groupement d’intervention rapide de la Division des Investigations criminelles a cueilli, dans la matinée du jeudi, le nommé Dahirou Thiam. Ingénieur en télécommunication, ce dernier est aussi membre du Pastef.

Il a été arrêté après la déposition de Bawar Dia, en service à la Sonatel-Médina. Ce dernier, lors de son interrogatoire en position de garde à vue avait, entre autres, indiqué aux enquêteurs que c’est Dahirou Thiam qui lui aurait demander de réactiver la fameuse puce qui aurait servi à menacer des autorités alors qu’elle était suspendue en ce moment. Il a aussi confirmé avoir fourni les numéros de certaines autorités avant de jurer qu’il ne savait pas que c’était pour délivrer des menaces. Les explications servies par Dahirou Thiam n’ont pas convaincu les policiers qui l’ont placé en garde à vue.

Vous pouvez réagir à cet article