AFFAIRE STARTIMES : EXCAF ENVOIE DES DIRIGEANTS DU FOOTBALL AU TAPIS

news-details
JUSTICE

Le tribunal correctionnel de Dakar a, ce jeudi, rendu son délibéré dans l’affaire opposant Excaf à la Ligue sénégalaise de football professionnel.

Reconnu coupable de diffamation, Famara Soly, coordonnateur de l’Association des managers de football (AMAF) a été condamné à 3 mois avec sursis. En sus, il doit allouer à la partie civile la somme de 10 millions de francs CFA en guise de dommages et intérêts mais, le tribunal a déclaré civilement responsable la Ligue Sénégalaise de football professionnel. Les autres prévenus à savoir Abdoulaye Ndiaye, Pape Malick Dièye, Bécaye Ba et Mouhamed Djibril Wade ont été relaxés.

En effet, dans cette affaire, c’est le Groupe Excaf communication qui avait attrait à la barre du tribunal correctionnel de Dakar les 5 dirigeants du football qu’il accusait de diffamation. Lors du procès qui s’est tenu le 19 décembre 2019, le groupe Excaf réclamait 800 millions de francs CFA. Là où les prévenus avaient réclamé 100 millions de francs Cfa pour citation abusive. Ils avaient nié avoir diffamé et injurié Sidy Oumar Massar Diagne, Dg de Excaf. A les en croire, ils voulaient juste donner leurs avis sur le différend opposant Startimes à Excaf.

Vous pouvez réagir à cet article