AFRICTIVISTES MET EN GARDE LE GOUVERNEMENT

news-details
RÉGULATION DES RÉSEAUX SOCIAUX

Il existe, depuis 2008, des lois encadrant les réseaux sociaux. C’est en substance ce que révèle AfricTivistes. Ces blogueurs et Cyber-activistes disent ne pas comprendre la nouvelle législation que le président de la République veut initier pour réguler les réseaux sociaux. « Depuis 2008, le Sénégal est doté d’un arsenal juridique sur la société de l’information. Des textes qui ont mis en avant la neutralité technologique pour prendre en compte toutes les technologies, y compris les réseaux sociaux que le gouvernement du Sénégal veut réguler », renseigne-t-ils.

Le 3 février dernier lors du Conseil des ministres du gouvernement du Sénégal, le Président Macky Sall a demandé au gouvernement de mettre en place un "dispositif de régulation et d’encadrement spécifique aux réseaux sociaux". D’après AfricTivistes, ce dispositif est inutile. Ils voient derrière cette initiative du gouvernement, la volonté de museler les ’’réseaux sociaux’’. « Vu les textes déjà existants, il y a lieu de se demander ce que le gouvernement veut réellement réguler étant donné que la liberté d’expression est un droit fondamental que les technologies ne devraient pas remettre en question. Mettre en place un dispositif en dehors de l’appareil judiciaire pour réguler les réseaux sociaux peut être dangereux pour la démocratie et la liberté d’expression », ont déclaré les blogueurs, avant de mettre en garde les autorités : « AfricTivistes tient cette fois-ci à mettre en garde contre toute tentative d’utiliser ce "dispositif de régulation et d’encadrement des réseaux sociaux" pour porter atteinte aux libertés fondamentales. Elle rappelle aux autorités la nécessité de clarifier l’objectif du dispositif et de consulter les différents acteurs de l’écosystème, notamment la société civile spécialisée dans les domaines des données personnelles et de la cyber sécurité ».

Vous pouvez réagir à cet article