AGRESSION D’UNE SAGE FEMME PAR LE KANKOURANG : LE SAMES DANS TOUS SES ÉTATS

news-details
SÉDHIOU

« Trop, c’est trop ». L’avertissement est du Syndicat autonome des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes du Sénégal. Le SAMES regrette et déplore avec la dernière énergie les « agressions répétitives » dont sont victimes les agents de santé. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est la dernière agression perpétrée ce week-end sur une sage-femme par un Kankourang, dans la région de Sédhiou. Ce qui a mis le SAMES dans tous ses états.

Le Secrétaire chargé des affaires administratives du SAMES, Dr Malick Badiane, invité du midi de Radio Sénégal, ne mâche pas ses mots. « C’est monnaie-courante, se fâche-t-il. C’est des situations qu’on voit régulièrement. On ne s’attend pas juste à ce que l’autorité s’indigne mais qu’elle prenne ses responsabilités, et aille jusqu’au bout de cette affaire-là. »

Vous pouvez réagir à cet article