AGRESSION PRÉSUMÉE AU CONSULAT DU SENEGAL À PARIS : 2 GENDARMES SUSPENDUS

news-details
DIPLOMATIE

Deux gendarmes, cités dans l’incident, ont été suspendus suite aux accusations de Samba Mansour, un Sénégalais qui aurait été roué de coups au Consulat du Sénégal à Paris. D’après le journal LeQuotidien, il s’agit là des premières mesures conservatoires prises dans ce dossier qui fâche au plus haut niveau de l’État sénégalais. Cela, après qu’une mission d’inspection interne a été dépêchée sur place, par Amadou BA, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur.

Un rapport est d’ailleurs attendu. Au moment où Oumou Goloko, l’épouse de la victime, persiste dans ses accusations. Dans son témoignage partagé sur les réseaux sociaux, elle informe qu’on lui a fait payer quinze euros (environ 10 000 FCFA) pour le dépôt d’une carte d’identité alors que celle-ci était déjà disponible.

Aussi, son mari, qui a crié au vol, a été "attiré dans un bureau isolé" où "un gendarme en habit bleu l’a étranglé de derrière pour l’obliger à s’asseoir avant de lui donner des coups à la tête." Samba Mansour aurait présenté un certificat médical lequel a constaté "des contusions au front droit, à la région périorbitaire droit sans lésion occulaire, à la latéro-cervicale droite, et à la région dorsale droite, et stress post-traumatique".

Vous pouvez réagir à cet article