AÏDA MBODJ MARQUE SA SOLIDARITÉ AUX MANIFESTANTS DE LA PLACE DE L’INDÉPENDANCE

news-details
JURY DU DIMANCHE

Invitée de l’émission Jury du dimanche sur Iradio (90.3), Aida Mbodji s’est prononcée sur le rassemblement avorté du mouvement « Ńo Lank », vendredi dernier, à la Place de l’Indépendance. La présidente de l’Alliance nationale pour la démocratie « And Saxaal Liguey », a dénoncé l’interdiction de l’autorité préfectorale. « L’interdiction du préfet pose problème. Elle n’avait pas raison d’être. L’arrêté du préfet ne peut pas être au-dessus de la constitution qui institue le droit de manifester », relève Aïda Mbodji. Qui marque sa solidarité aux manifestants qui ont porté le combat de tous les Sénégalais. « Je suis député et j’ai mon espace pour dénoncer certaines choses. Mais, les manifestants n’ont que cet espace », dit-elle pour justifier son absence à la manifestation. Et de plaider pour la libération de Guy Marius Sagna et Cie.

A son avis, la place de l’activiste n’est pas en prison. « Guy Marius ne mérite pas de rester en prison. Il a mené un combat noble », estime Aïda Mbodj qui juge légitime la manifestation contre la hausse du prix de l’électricité.

A l’en croire, la hausse a surpris les Sénégalais d’autant qu’ils n’y étaient pas préparés. Et que le président de la République avait promis une baisse du prix de l’électricité.

Vous pouvez réagir à cet article