« AIR SÉNÉGAL SA VA ÉVITER LES ERREURS DU PASSÉ »

news-details
MAÏMOUNA NDOYE SECK

L’Etat va éviter les échecs du passé concernant la nouvelle compagnie Air Sénégal SA, selon les assurances du ministre du Transport aérien et du Développement des infrastructures aéroportuaires, Maïmouna Ndoye Seck. L’autorité de tutelle défendait son projet de budget face aux députés, hier mardi, 4 décembre, à l’Assemblée nationale. Ledit budget a été arrêté à la somme de 19 milliards 448 millions FCFA.

« La Compagnie est en train d’atteindre sa vitesse de croisière, a-t-elle soutenu. C’est une compagnie qui fonctionne aujourd’hui avec quatre avions, deux turbos-propulseurs pour l’intérieur et le voisinage et deux moyen-courriers pour les pays un peu plus éloignés. »

Et en janvier ou au plus tard début février, indique Maïmouna Ndoye Seck, « nous allons recevoir le premier avion long courrier neuf pour une compagnie sénégalaise. » Ce qui constitue, selon elle, « une grosse performance. »
17 milliards sont prévus pour financer la réhabilitation des aéroports régionaux, annonce-t-elle. Un programme, dit le ministre, que le chef de l’Etat, va lancer à Saint-Louis, le 23 décembre prochain.

Vous pouvez réagir à cet article