image

AÏSSATOU SEYDI RETROUVE LA LIBERTÉ

image

L’ex-épouse de Diop Iseg n’a passé qu’une nuit en prison. Le juge du 8e Cabinet d’instruction du Tribunal de Grande instance hors Classe de Dakar qui lui avait décerné un mandat de dépôt, vient de lui accorder une liberté provisoire.

Pourquoi ce revirement juste 24 heures après la mesure d’écrou ? À en croire Me Ousmane Sèye, avocat de Mme Aîssatou Seydi, le juge avait rapporté la mesure de contrôle judiciaire parce que Mme Seydi ne venait plus émarger. L’avocat nous renseigne que c’est l’ancien juge qui lui avait même rendu son passeport qui le lui avait permis. « L’actuel juge qui est tout nouveau au poste n’a pas daigné l’appeler pour lui demander pourquoi elle ne vient pas émarger, il a tout bonnement lancé un mandat d’arrêt. Quand nous nous sommes expliqués ce matin, il est revenu sur sa décision », explique la robe noire.
Cette affaire qui oppose Mamadou Diop, plus connu sous le sobriquet ‘’Diop Iseg’’, avec son ex épouse, Aïssatou Seydi, a éclaté alors qu’on était en plein dans le dossier judiciaire qui a opposé le patron de l’Iseg à la jeune chanteuse Dieyna Baldé.

On pourrait lire sur le motif de la décision rendue par le juge : « (…) Que la dame SEYDI entendu les 3 et 12 novembre 2020 par la Brigade de Recherche de Dakar sur plainte de l’ISEG, avoue également devant l’enquêteur qu’elle a acheté l’immeuble avec des chèques de l’ISEG. Que c’est compte tenu de cette fraude au droit de propriété de l’ISEG que la dame SEYDI a été placée sous contrôle judiciaire avant d’être arrêtée par le juge du 8e Cabinet d’instruction du TGIHCD ».

MT

23 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article