ALASSANE NDOUR : « PAPE DIOUF ÉTAIT PLUS QU’UN AGENT »

news-details
DÉCÈS DE L’ANCIEN PRÉSIDENT DE L’OM

Alassane Ndour est affecté par la disparition de Pape Diouf. L’ex-président de l’Olympique de Marseille est mort du coronavirus, ce mardi soir, au Sénégal, qui enregistre son premier décès du fait de la pandémie qui fait des ravages dans le monde.

Joint par iRadio, le joueur de la génération dorée de 2002 pleure son premier agent. Qui rappelle-t-il, lui a fait signer son premier contrat professionnel. « C’était mon ami. Jusqu’à ma retraite, on n’a jamais eu de bisbilles. On avait des liens très profonds. Il n’y a même pas 2 heures de temps, je parlais au téléphone avec son épouse qui est également une amie. Donc, c’était la famille. J’allais chez lui à Marseille. C’était plus qu’un agent. D’ailleurs, il le répétait souvent. »

Alassane Ndour, lui rendant un vibrant hommage, souligne que « le monde du football a perdu ». « C’était vraiment une consécration qu’un noir devienne président d’un club de football comme Marseille. C’était notre fierté », ajoute l’ex-international sénégalais, qui ne tarit pas d’éloges à l’endroit du défunt, louant ses qualités humaines.

Pour finir, il appelle les Sénégalais à respecter les mesures édictées contre le coronavirus.

Vous pouvez réagir à cet article