ALASSANE SAMBA NDIATH, PROVISEUR : « C’EST UN INCENDIE CRIMINEL »

news-details
INCENDIE AU LYCÉE DE SANGALKAM

Le proviseur du lycée de Sangalkam a fait une sortie suite à l’incendie qui s’est déclaré dans le bureau du censeur dudit lycée. Alassane Samba Ndiath croit savoir qu’il y a une main criminelle derrière cet acte qui a consumé le bureau du censeur. Ce, même si l’enquête ouverte pour déterminer les causes de cet incendie n’a encore rien révélé. « Quand je suis venu au lycée, j’ai constaté qu’il y avait encore de la fumée. Tous les papiers qui étaient dans le bureau du censeur étaient consumés. Pour moi, cela devait être un court-circuit. Mais, quand je suis revenu de la gendarmerie, les collègues m’ont montré les taches d’un liquide près de la fenêtre du censeur et aussi au niveau du tableau d’affichage. La conclusion c’est ce que, ce n’est pas un court-circuit mais plutôt un incendie criminel », a déclaré le proviseur.

A l’en croire, les auteurs de cet acte ont voulu également mettre le feu à la salle de surveillance où se font les tirages. Mais, ils n’y sont pas arrivés.
Toutefois, il a fait savoir que les dégâts sont énormes. Ce, parce que le censeur a perdu son ordonnateur, les chaises et les documents administratifs qui étaient dans son bureau.

Vous pouvez réagir à cet article