ALI BONGO EN CONVALESCENCE AU MAROC

news-details
GABON

Le président gabonais Ali Bongo, hospitalisé depuis plus d’un mois en Arabie saoudite, a été transféré mercredi, 28 novembre à Rabat, la capitale marocaine.
Sa femme Sylvia Bongo a posté sur les médias sociaux que le transfert a été possible grâce à une « amélioration significative » de la santé de son mari.
La famille est extrêmement reconnaissante au Roi Mohammed VI du Maroc pour son invitation, a-t-elle ajouté.

M. Bongo aurait été victime d’un accident vasculaire cérébral lors d’une visite officielle dans la capitale saoudienne.
Le porte-parole du gouvernement gabonais, Guy-Bertrand Mapangou, a déclaré à BBC Afrique que la santé de cet homme de 59 ans s’était tellement améliorée que, s’il le voulait, il pourrait commencer à travailler.

« Le président va de mieux en mieux. Nous dirons même qu’il va mieux », a-t-il avancé.
M. Bongo a prêté serment pour un second mandat de sept ans en septembre 2016, après une élection âprement disputée dans ce pays riche en pétrole.
Il succède à son défunt père Omar Bongo, qui avait dirigé le Gabon pendant 41 ans, jusqu’à sa mort en 2009.

Vous pouvez réagir à cet article