ALIKO DANGOTE FACE AUX JUGES POUR ESCROQUERIE

news-details
TRIBUNAL DE DAKAR

Le bras de fer opposant les héritiers de feu Kader Mbacké au milliardaire Aliko Dangote a connu un rebondissement de taille. Selon Libération, Dangote sera jugé ce 20 février devant le tribunal hors classe de Dakar pour entrave aux droits d’associés à participer aux assemblées générales, faux et usage de faux, association de malfaiteurs, vol et escroquerie. Selon le journal, les héritiers de feu Kader Mbacké sont déterminés à aller jusqu’au bout après une médiation qui a échoué. Ils réclament la condamnation de Dangote et Cie et une provision de 20 milliards de francs CFA pour avoir été privés de leurs droits sociaux de 2010 à 2017.

Pour rappel, feu Abdou Kader Mbacké et Aliko Dangote avaient convenu de la création d’une filiale de la société Dangote industries limited au Sénégal. A ce titre, Dangote a, suivant acte sous seing privé en date du 4 février 2007, donné procuration à Kader Mbacké aux fins de la création de ladite société.

Le milliardaire nigérian détenait en ce moment 90% du capital et, Kader Mbacké, les 10% restants. Mieux, le 26 mars 2007, Kader Mbacké a été nommé administrateur. Mais, informe le journal, quand Kader Mbacké est décédé, Aliko Dangote, actionnaire à 90% s’est finalement donné de manière unilatérale et frauduleuse la qualité d’actionnaire unique en absorbant la totalité de l’actionnariat de la société .

Vous pouvez réagir à cet article