ALIOU CISSÉ ET "L’OBILIGATION DE GAGNER"

news-details
CAN 2022

"Notre objectif principal sur ce contrat-là, c’est, d’abord, qualifier l’équipe du Sénégal pour une 2e Coupe du monde consécutive. Bien sûr, la Coupe d’Afrique aussi est importante. Mais, je ne vois pas un seul entraîneur qui va signer un contrat pour dire ’’je vais aller gagner’’. On a envie de gagner mais nous savons aussi qu’il y a six ou sept équipes sur le continent qui sont capables de gagner. A nous de nous préparer, de constituer notre groupe, d’être forts mentalement, costauds et capables de traverser les moments difficiles."

La précision est faite par le sélectionneur national des Lions A du Sénégal, Aliou Cissé, en réponse aux questions des journalistes, en marge de la conférence de presse de publication de liste pour la double confrontation des 3e et 4e journées des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022.

Leaders du groupe H, avec 6 points, les Lions du Sénégal reçoivent les Braves Warriors de la Namibie, le 9 octobre prochain, dans leur antre de Thiès, avant de rallier l’Afrique du Sud choisi par l’adversaire pour les y recevoir, trois jours plus tard.

L’ancien capitaine de la génération de 2002 se dit, toutefois, conscient des attentes du peuple sénégalais. Celui-ci réclame le trophée, après la finale perdue en 2019, face à l’Algérie. Rappeler que le Sénégal court toujours derrière son premier sacre.

Lors de l’émission ’’Les Grandes Gueules" de Canal+, son ancien coéquipier, El Hadji Diouf, lui a déjà montré la porte de sortie en cas d’échec aux joutes continentales : "Aliou Cissé, avec tout le respect que je lui dois, c’est mon ami, j’espère que cette année sera la bonne. Mais, s’il ne la gagne pas, je crois qu’en tant qu’entraîneur qui a du caractère, c’est à lui de partir, de lui-même, avant qu’on ne le vire", a souligné l’ancien ballon d’or africain.

Pour rappel, le contrat d’Aliou Cissé, renouvelé juste avant la CAN 2019, devait prendre fin à l’issue de l’édition 2021 mais celle-ci a finalement été repoussée à Janvier 2022, en raison de la pandémie à Covid-19.

Vous pouvez réagir à cet article