image

ALIOUNE TINE DÉNONCE "L’INSTRUMENTALISATION PAR L’EXTRÊME DROITE"

image

Les imams et oulémas portent le combat pour la criminalisation de l’homosexualité au Sénégal. Ils ont même rencontré le chef de l’Etat pour débattre sur la question. Interrogé à ce propos, Alioune Tine, fondateur du think tank Afrikajom, invité du Jury du dimanche, avait décidé de “ne plus parler de l’homosexualité”. Toutefois au micro de Mamoudou Ibra Kane, ce militant des droits de l’homme a dénoncé l’instrumentalisation de ce débat : "J’estime que nous avons une frange d’extrême droite, homophobe qui fait de l’homosexualité son gagne-pain. Moi, je pense qu’il est temps qu’on fasse preuve de discernement. Et si on s’attaquait à d’autres problèmes beaucoup plus importants pour le Sénégal. L’homosexualité a toujours existé au Sénégal et nous avons une loi qui l’interdit. Et ça suffit largement. Il faut qu’on fasse attention surtout dans la classe politique. Aujourd’hui on a tendance à instrumentaliser la question de l’homosexualité et tout ça c’est du populisme".

Cheikh Moussa SARR
Photos : Pape Doudou DIALLO

30 janvier 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article