ALIOUNE TINE DÉNONCE LE « DÉMANTELEMENT » DE PASTEF

news-details
POLITIQUE

Alioune Tine apprécie de manière négative les développements de l’affaire ’’Sonko - Adji Sarr’’. Le coordonnateur du Think Tank Afrikajom Center se dit préoccupé par cette affaire qui a fini « d’empoisonner le climat social et de créer un horizon politique de moins en moins incertain ». C’est dans cette perspective qu’il dénonce les violences qui sont nées de cette affaire et met en garde les policiers. « Africajom Center dénonce les brutalités policières, les arrestations et les détentions tous azimuts visant à démanteler le parti PASTEF », a indiqué Alioune Tine qui a également condamné : « les appels à la violence politiques quelle que soit leur nature et leur provenance ».

« Le Sénégal est un pays fragile et vulnérable comme la plupart des pays d’Afrique de l’ouest, sa principale ressource qui a garanti sa stabilité reconnue, c’est le respect de la démocratie, de l’Etat de droit et des libertés publiques qui ont permis à ceux qui gouvernent le pays aujourd’hui d’être au pouvoir par une alternance démocratique et pacifique », a rappelé M. Tine.

Vous pouvez réagir à cet article