ALY NGOUILLE NDIAYE DONNE LES "VRAIS" CHIFFRES SUR LE PÉTROLE

news-details
THIES

Aly Ngouille Ndiaye renvoie les détracteurs des contrats pétroliers à leur copie. « Ces contrats n’ont jamais été secrets », a renseigné celui qui fût le premier ministre de l’Energie, du président Macky Sall.

Venant présider les journées scientifiques de l’école polytechnique, dont il est le parrain, Aly Ngouille Ndiaye a dévoilé des chiffres. Contrairement à ce qui est distillé par les détracteurs du régime, l’Etat du Sénégal gagne plus sur les contrats pétroliers. « Dans ces contrats le Sénégal se retrouve à 57 voir 60% », a-t-il révélé. À en croire à l’actuel ministre de l’Intérieur, sur le gisement qui fait actuellement l’objet de nombreuses critiques, et qui concerne les champs de pétrole de Saint Louis, le Sénégal sera à égalité avec la Mauritanie, mais il gagne plus que les autres à savoir BP et Cosmos. « Nous attendons dans ce gisement 114 milliards de dollars en terme de revenus. Lorsque nous allons sortir les investissements, on va se retrouver avec 57 milliards de dollars. Le Sénégal la Mauritanie auront 23 milliards de dollars. BP aura 8 milliards de dollars et Cosmos 4 milliards de dollars », a laissé entendre, Aly Ngouille Ndiaye.

Pour lui, en matière de transparence dans les ressources pétrolières et gazières, le Sénégal n’a rien à se reprocher. Parce ce que, estime-t-il, tous les contrats qui ont faits l’objet de décret ont été publiés dans le journal officiel. Et cela, depuis presque 7 ans. Selon lui, c’est cette transparence qui a valu au Sénégal ses performances au niveau de l’Itie. « C’est moi-même qui a signé la lettre d’adhésion de notre pays à l’Itie. Et nous avons des performances qu’aucun pays africains n’a », s’est réjoui le ministre.

Vous pouvez réagir à cet article