ALY NGOUILLE NDIAYE : « TOUTES LES DISPOSITIONS ONT ÉTÉ PRISES, IL NE SE PASSERA RIEN »

news-details
RISQUES DE TROUBLES

Le ministère de l’Intérieur est à pied d’œuvre dans le cadre de la préparation du scrutin du 24 février 2019. L’assurance est donnée par Aly Ngouille Ndiaye. Qui indique, que depuis le 13 décembre dernier, la mise en place du matériel électoral lourd a été entreprise sur l’ensemble du territoire national et dans la diaspora. Ce, pour ce cas précieux grâce « aux relations de coopération tissées avec les pays d’accueil ».

En l’état, explique le ministre : « Il ne reste qu’à acheminer les imprimés dont l’impression subordonnée à la publication de la liste des candidats retenus pour la présidentielle a débuté. » Des documents électoraux constitués de la liste des candidats, des procès-verbaux (PV) des opérations électorales, des feuilles de dépouillement, des fiches de proclamation des résultats, des fiches spéciales de recueil des résultats pour le vote à l’étranger, des PV des commissions de recensement des votes. Lesquels doivent comporter généralement les noms des pré-imprimés des candidats suivant l’ordre retenu par le Conseil constitutionnel.

Les cinq (5) finalement retenus (Macky Sall, Idrissa Seck, Ousmane Sonko, Issa Sall et Me Madické Niang) ont déjà, à l’invite de la Direction générale des élections (DGE), communiqué les modèles et les couleurs de (leurs) bulletins de vote », selon les précisions de l’autorité de tutelle, Aly Ngouille Ndiaye. Qui précise que jusque-là, dans le cadre des opérations électorales, 13 milliards FCFA ont été dépensés dont 5 milliards pour la réédition des cartes.
S’agissant de la tension préélectorale, Aly Ngouille Ndiaye se veut rassurant : « Les élections vont se tenir dans d’excellentes conditions. Nous allons prendre toutes les dispositions pour assurer la sécurité des Sénégalais. Il ne se passera rien. »

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a fait face à la presse hier, vendredi, 25 janvier.

Vous pouvez réagir à cet article