ALY NGOUILLE RÉPOND À L’OPPOSITION : « IL N’Y A PAS DE NEUTRALITÉ… »

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Invité de l’émission « Face aux citoyens » de la RTS, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye n’a pas raté l’occasion pour répondre à l’opposition qui le récuse pour l’organisation de la présidentielle du 24 février 2019. A l’en croire, ce n’est pas « le plus important ».
« J’ai toujours dit qu’il n’y a pas de neutralité, indique-t-il. On est dans un camp ou dans un autre, qu’on le manifeste ou pas. »

Le responsable de l’Alliance pour la République (APR, parti présidentiel) par ailleurs maire de Linguère est formel : « La vérité est que l’on n’est pas encore arrivé au stade où on organise une élection au Sénégal sans le ministère de l’Intérieur. Malgré tout ce bruit, c’est l’administration territoriale en fait qui organise le scrutin. »

C’est elle ajoute-t-il, « qui nomme ceux qui siègent au niveau des commissions et autres. Ce sont les Préfets et Sous-préfets qui nomment ceux qui siègent dans les bureaux. Et ils font partie du ministère de l’Intérieur. » Par conséquent, insiste Aly Ngouille Ndiaye, « même si ce n’est pas le ministre lui-même, ce sont ses agents qui sont là-bas, juste pour dire que ce n’est pas là le plus important. »

Invité de « Cartes sur table », émission de la 2sTv, en février 2018, Aly Ngouille Ndiaye avait affiché sa ferme « détermination » à faire réélire son candidat, le président Macky Sall. « J’ai la ferme intention, avait-il martelé, de travailler pour que le Président Macky Sall gagne au premier tour de l’élection présidentielle. » Pour cela, avait-il soutenu, je ferai d’abord, inscrire tous ceux qui veulent voter pour (lui). Je m’emploierai pour qu’ils récupèrent leur carte d’électeur et je les aiderai à aller voter pour Macky Sall. » Des propos qui avaient jeté le feu aux poudres. Indignés, les leaders de l’opposition étaient montés au créneau pour exiger sa démission.

Vous pouvez réagir à cet article