image

« AMADOU BA A LE PROFIL DE L’EMPLOI » (ALASSANE SECK, LSDH)

image

Invité du Jury du dimanche (JDD), ce dimanche 18 septembre, le président de la Ligue sénégalaise des droits humains (LSDH), Alassane Seck, approuve le casting fait par le président de la République, Macky Sall, qui a nommé Amadou Ba, Premier ministre.

« De prime abord, on peut s’en féliciter, a-t-il réagi. Je pense qu’Amadou Ba a le profil de l’emploi par rapport à son parcours professionnel : d’abord, Directeur général des impôts et domaines (Dgid), ensuite, ministre des Finances, pendant presque 8 ans, et enfin, ministre des Affaires étrangères. Il a fait ses preuves dans les différents postes qu’il a occupés. C’est une personne qui n’est pas dans les polémiques, les écarts de langage. Il est courtois, poli. On peut se féliciter qu’une personne comme celle-là puisse aujourd’hui accéder à cette position-là. Parce que c’est une position très sensible. »

Au-delà de la courtoisie et de la politesse, le successeur de Me Assane Dioma Ndiaye pense qu’il peut « faire bouger les lignes. » Parce que, justifie-t-il : « il a déjà un profil assez pondéré. Il a de bonnes relations avec tout le monde. C’est quelqu’un qui ne cherche pas les difficultés. Il fera l’affaire par rapport au contexte du pays qui est difficile. »

Contrairement à l’effet surprise qui a entouré la nomination du Dr Amadou Mame Diop, à la tête de l’Assemblée nationale, le droit de l’hommiste retient par rapport à celle d’Amadou Ba, « le choix de la loyauté », arguant que « le président (Macky Sall) l’a assez testé, assez fréquenté pour savoir son caractère. » Par conséquent, dit-il : « Il (Macky Sall) a choisi la bonne personne, à la bonne place. » D’autant plus qu’a-t-il rappelé : « Il a pris tout son temps, quand même, neuf mois, ce n’est pas rien pour placer quelqu’un à ce poste important. On peut avoir un préjugé favorable par rapport à sa pratique de l’État. Tout ça fait que son image est positive. »

Allant plus loin, il a soutenu que le nouveau Premier ministre entre dans les habits du dauphin. « Je pense que si demain on cherchait un dauphin ou quelqu’un qui pourrait remplacer le président (Macky Sall), Amadou Ba ferait une bonne personnalité », a-t-il ajouté.

Dié BA
Pape Doudou DIALLO (Photo)

18 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article