AMADOU BA RÉITÈRE LA POSITION AFRICAINE DE DISPOSER DE 2 SIÈGES PERMANENTS

news-details
ONU

Invitée du Jury du dimanche (JDD), Rama Yade parlait d’une aberration à corriger. L’Afrique réclame 2 sièges permanents et de 2 autres non permanents supplémentaires au Conseil de sécurité des Nations Unies. La Réunion des hauts fonctionnaires, ambassadeurs et représentants accrédités à Addis-Abeba et à New York, en prélude de l’Assemblée ministérielle du Comité des chefs d’Etat et de gouvernement (C 10) prévue ce lundi, à Dakar, a servi de tribunal à Amadou BA, ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, pour réitérer la demande.

« L’Afrique a de vieilles revendications et la plus importante aujourd’hui, c’est l’élargissement du Conseil de sécurité qui compte 5 membres permanents. Une décision issue d’un ordre qui existait après la seconde guerre mondiale. Les pays africains se sont réunis pour exiger 2 membres permanents supplémentaires avec un droit de veto et 2 membres non permanents au sein de ce Conseil », a déclaré ce dernier. D’autant plus qu’a-t-il relevé : « Les questions traitées par le Conseil de sécurité concernent essentiellement l’Afrique. »

Amadou BA de poursuivre : « Dans un monde où le multilatéralisme commence à être remis en cause, il est important que l’Afrique puisse aller en ordre serré et qu’on essaie de travailler pour que notre position soit enfin reconnue. Cela pouvait se concevoir en 1945 mais il faut admettre que le monde a évolué avec l’existence de puissances émergentes. (...) Nous allons travailler pour cette mise en œuvre ».

Vous pouvez réagir à cet article