image

AMADOU BA RÉPOND À GUY MARIUS SAGNA ET CIE

image

Le Premier ministre, Amadou Bâ, procède ce lundi 12 décembre 2022, à la traditionnelle Déclaration de politique générale (Dpg), à l’Assemblée nationale. Rappeler qu’il avait participé en tant que député élu sous la bannière de la coalition au pouvoir, Benno Bokk Yakaar (BBY), à la mouvementée installation de la 14e législature, le 12 septembre dernier, avant d’être consulté puis nommé Pm, par le Président Macky Sall.

Il a mis à profit son retour pour adresser ce message aux députés, pouvoir et opposition inclus. « Nous pouvons ne pas être d’accord et c’est cela qui fait la force de notre nation. Pour utiliser avec efficience la richesse que constitue la diversité de nos pensées, de nos stratégies, de nos opinions, de nos croyances, de nos rêves et de nos ambitions, nous avons besoin de nous écouter, de nous respecter, d’être solidaires et compatissants devant les joies et les souffrances vécues par les populations. »
Avant de solder ses comptes après que des députés dont Guy Marius Sagna et Cie du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi (Yaw) l’ont déclaré persona non grata, en brandissant l’affaire du faux règlement intérieur de l’Assemblée nationale qui lui ôterait cette prérogative. « Je suis de nature calme et je m’évertue en conscience à répondre positivement même à celles ou ceux qui se comportent différemment à mon endroit, a-t-il répondu. Je les respecte, je ne les juge pas. Car, j’ignore les raisons qui les poussent à se projeter ainsi comme du reste je puis comprendre que ma manière de faire dans certains de ces aspects ne puisse pas les convenir. J’ai pu conforter cette vision auprès du président de la République Macky Sall en termes de sérénité et de maîtrise de soi. Car comme vous le savez, rien mais vraiment rien ne peut le détourner de ses objectifs dans la recherche de la satisfaction des intérêts des Sénégalais en général, des femmes et des jeunes en particulier. »

Avant d’ajouter : « Je viens avec humilité et sérénité devant votre auguste Assemblée pour sacrifier au rituel républicain de la (Dpg) du gouvernement prévu à l’article 55 de notre Constitution. La sacralité des Institutions de la République et particulièrement de cet hémicycle fait vibrer mon être et me conditionne au respect et à la bienveillance ».

Avant, « au regard de la continuité de l’État, je rends hommage à mes illustres prédécesseurs hommes et femmes de grandes valeurs qui se sont succédés du haut de cette tribune pour indiquer la trajectoire de notre cher pays à un moment donné de son histoire », a-t-il déclaré.

Dié BA
Abdoulaye SYLLA (Photo)

12 décembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article