AMADOU HOTT EXHORTE LA BAD À VISER LES INFRASTRUCTURES ET LES PROJETS CRÉATEURS D’EMPLOIS

news-details
AUGMENTATION DU CAPITAL

Le capital Banque africaine de développement (Bad) passe de 93 milliards de dollars à 208 milliards de dollars. Soit une augmentation historique de 115 milliards de dollars. Cette performance a été approuvée par les représentants des actionnaires de 80 pays lors de l’Assemblée général qui s’est tenue, jeudi dernier, à Abidjan.

Présent à cette Assemblée générale, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, ancien de la BAD, a réaffirmé le soutien du gouvernement du Sénégal à cette augmentation du capital de la banque africaine. Il se dit convaincu que ces ressources financières additionnelles permettront à cette institution financière de faire plus et mieux en faveur des investissements dans les infrastructures et projets créateurs d’emplois, surtout pour les femmes et les jeunes, tout en protégeant l’environnement.

Vous pouvez réagir à cet article