AMADOU LAMINE SALL, MIMI TOURÉ, SEYDI GASSAMA... RÉACTIONS UNANIMES APRÈS LE DÉCÈS DE MOMAR SEYNI NDIAYE

news-details
MEDIAS

Les réactions pleuvent sur la toile suite à la disparition du journaliste et analyste politique Momar Seyni Ndiaye. Directeur exécutif d’Amnesty international section Sénégal, Seydi Gassama, pleure « une grosse perte pour la presse sénégalaise » et d’ « un analyste politique expérimenté (qui) nous quitté. Paix à son âme. »

‏Le poète Amadou Lamine Sall, lui, n’en revient toujours pas. « Je suis sans voix en apprenant la disparition de Momar. Ces derniers jours, il était flamboyant sur les plateaux ! Une si brutale disparition nous pousse à bien relativiser ce que nous sommes sur terre ! Nous prierons pour toi que nous avons tant aimé ! », a-t-il réagi sur Twitter.

L’ancien Premier ministre, Aminata Touré, elle, dit garder de beaux souvenirs du défunt journaliste. Sur sa page Facebook, Mimi Touré narre sa première rencontre avec l’ancien Directeur du quotidien national, Le Soleil. « Avec le rappel à Dieu de Momar Seyni Ndiaye, la presse sénégalaise perd l’un de ses meilleurs analystes. J’ai connu Momar Seyni en 1993, lorsqu’alors jeune militante et directrice de campagne de Landing Savané, nous envahîmes la rédaction du journal Le Soleil qu’il dirigeait pour réclamer une plus grande couverture des activités de notre candidat. Il nous écouta patiemment et engagea une discussion ouverte et positive sur le bien public que constitue Le Soleil. Et les jeunes militants turbulents que nous étions repartirent avec une belle leçon de démocratie. Momar Seyni était un intellectuel au sens noble du terme en perpétuel questionnement de l’espace public. Il était aussi un homme prévenant et soucieux du bien-être des autres. Il nous a subitement quitté sans dire au revoir laissant ses amis que nous sommes dans une grande tristesse. Avec son rappel à Dieu, la presse sénégalaise perd l’un de ses meilleurs analystes. »

Victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC), le journaliste est décédé ce mercredi à l’hôpital Aristide Le Dantec. Il sera inhumé demain, jeudi 11 avril, au cimetière musulman de Yoff.

Vous pouvez réagir à cet article