image

AMADOU THIAM PREND LE CONTREPIED DE MARY TEUW NIANE

image

Le président de la République, Macky Sall, a procédé jeudi dernier, à l’École polytechnique de Thiès (Ept), à la pose de la première pierre des Classes préparatoires aux grandes écoles (Cpge). Au moment où l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, Pr Mary Teuw Niane, dit « attention on n’a pas de professeurs formés et actuellement prêts à servir dans le complexe des classes préparatoires », Amadou Thiam, Ingénieur polytechnicien, soutient le contraire.
« Je suis un pur produit du système éducatif sénégalais, a défendu l’invité du JDD. J’ai fait mes classes techniques pendant cinq ans, avant d’aller faire ma spécialisation et de revenir. Je crois beaucoup à la formation au Sénégal et je pense que c’est une excellente chose. Parce que cela permet de garder une bonne partie de nos meilleurs élèves. Il faut savoir une chose, maintenant, on a plus d’opportunités en Afrique qu’à l’étranger pour pouvoir exprimer son talent, lorsqu’on est ingénieur, grand financier ou autre. Les choses se passent en Afrique. »

Par conséquent, a-t-il tranché : « il faut aussi pour pouvoir construire cette Afrique-là le main set (ensemble d’équipements) de celui qui veut développer l’Afrique. Des professeurs, à mon avis, nous en avons. La preuve : le Professeur Mary Teuw Niane, lorsqu’il était encore à Saint-Louis, il venait donner des cours à Polytechnique. Ce n’était pas nous, mais nos aînés. Donc, aujourd’hui, la volonté de l’État, elle est affirmée. L’État se donnera certainement les moyens de trouver tous les professeurs aptes à donner le savoir à ces jeunes étudiants ».

Die BA
Pape Doudou DIALLO (Photo)

30 octobre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article