AMBASSADEUR DE FOODE FOUTA : BABA MAAL RECOUVRE SA "DETTE"

news-details
Culture

C’est officiel. Baba Maal est élevé au rang d’Ambassadeur de ’’FODDE FOUTA’’, une association de solidarité et de bienfaisance pour le développement du Fouta (Servir le Fouta). La cérémonie de remise de titre et d’écharpe a eu lieu, ce vendredi soir, 16 novembre à l’hôtel Terrou Bi. Un sacre pour « tous les services qu’il a rendus » au Fouta.

Pourquoi honorer Baba Maal ? Le Colonel Birane Wane, premier vice-président de l’association, explique : « Baba Maal s’est honoré d’abord en exhumant la chanson du Fouta. Voir Baba Maal sur scène, c’est excitant parce que Baba Maal rien qu’à le regarder, il provoque. Il est geste lui-même. Quand Baba Maal est sur scène, retenez-vous parce que, que vous aimiez ou non la musique, ce sera l’occasion de l’embrasser, de l’accompagner quand il virevolte, il saute, il danse, il va, il vient. Baba Maal est un virtuose en tout. » Selon lui, l’artiste-chanteur ne récolte que ce qu’il a semé.

En provenance du département de Podor, la délégation de la famille du nouvel ambassadeur a exprimé toute sa reconnaissance à ’’FODDE FOUTA’’.
Une projection de film où a précédé la remise de titre et d’écharpe faite par les amazones et le doyen, Ciré Sall, de FODDE FOUTA. Toujours pour « service rendu », Baba Maal a également reçu un diplôme qu’il a dédié au Dandé Lenol, son groupe, surtout à son ’’jumeau’’, Mansour Seck, membre dudit groupe.

Déjà 4ème vice-président chargé des relations extérieures de FODDE FOUTA, Baba Maal devient en même temps ambassadeur de l’association. « Très ému » d’être « récompensé par sa communauté », Baba Maal a affiché sa « détermination à accompagner l’association pour l’épanouissement » du Fouta. Soutenant que la « tâche ne fait que commencer », il promet de « redoubler d’efforts » dans ce sens.

En tournée à Tambacounda avec le président Macky Sall, le ministre Mamadou Talla s’est fait représenter par Mamadou Omar Bocoum.
La cérémonie s’est terminée comme elle avait commencé sur des notes de musique. Après Ndeye Diarra Gueye, Coumba Gaye de Tamba et le groupe Bidew Bu Bess, Baba Maal a clos le spectacle, à travers des chansons dédiées à sa communauté. Histoire de dire ’’merci’’ !

Vous pouvez réagir à cet article