image

AMINATA TALL CLASH MACKY SALL

image

« Aminata Tall prend le Macky ». C’est le titre qui a barré la Une d’un quotidien, Vox Populi, ce mardi. S’il en est ainsi, c’est parce que l’ancienne présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese) semble prendre ses distances avec le président de la République. En tous les cas, l’ancienne Secrétaire générale du palais de la République estime que l’image de la démocratie sénégalaise est en train d‘être écornée. Et, le seul responsable, a-t-elle estimé, c’est le chef de l’Etat, Macky Sall.

Donnant son point de vue sur les élections législatives du 31 juillet, 2022, en marge d’une cérémonie à Diourbel, l’ancienne maire de cette localité pense que les prochaines joutes sont tout sauf une compétition électorale. « Ces législatives, vous pouvez les appeler comme vous voulez, mais ce ne sont pas des élections. Casser la logique des listes majoritaires et proportionnelles puis décréter que l’une ne ‘’compétira’’ qu’avec des suppléants et que l’autre ne le fera qu’avec des titulaires, ça n’existe nulle part dans le monde. Comment serait-il possible de remplacer des titulaires ou des suppléants en cas de décès ? Sur quelles lois se baserait-on dans ce cas ? Tout cela est dépourvu de toute logique élémentaire », a-t-elle déclaré.

Pour Aminata Tall, la démocratie construite dans notre pays doit être consolidée de jour en jour, mais là, « elle est en train d’être affaiblie. Il faut donc que tout le monde s’y oppose ».

Babacar FALL

21 juin 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article