AMNESTY DEMANDE AU MINISTRE DE LA JUSTICE DE VEILLER SUR L’INTÉGRITÉ PHYSIQUE DE GUY MARIUS

news-details
CONDITIONS DE DÉTENTION

Guy Marius Sagna n’a pas encore vu le bout du tunnel. La demande de mise en liberté provisoire de l’activiste, en prison depuis le 19 juillet, a été rejetée. Toutefois, Amnesty International, sur une lettre adressée au ministre de Justice demande de veiller sur l’intégrité physique de Guy Marius Sagna. « Pendant sa détention, Guy Marius Sagna ne doit pas être soumis à la torture ou à d’autres mauvais traitements, et qu’il soit autorisé à communiquer avec avocat et sa famille », lit-on leur missive.

Dans une lettre ouverte adressée au Directeur de la Maison d’arrêt de Reubeuss, Guy Marius Sagna, en détention provisoire depuis le 19 juillet dernier, évoque les conditions de détention des prisonniers. Et s’insurge également contre le traitement indigne dont il aurait fait l’objet en prison.

Vous pouvez réagir à cet article