ARRESTATION À LA PLACE DE LA NATION : L’OPPOSITION EXIGE LA LIBÉRATION DES MANIFESTANTS ARRÊTÉS

news-details
MANIFESTATION INTERDITE

La manifestation du mouvement « Aar Li Nu Bokk » à la Place de la Nation, ex Obélisque, a été dispersée par les forces de l’ordre en usant de grenades lacrymogènes. Des membres du Front de résistance nationale qui ont pris part à cette manifestation pour dénoncer la nébuleuse dans la gestion du pétrole et du gaz ont été arrêtés. Il s’agit, selon un communiqué de la FRN, de Maïmouna Bousso et de d’autres responsables membres dudit front. « Le FRN exige la libération immédiate et sans condition de tous ceux qui ont été arrêtés injustement ». Ils se trouvent présentement à la police du 4e arrondissement à Dakar. « Une délégation du FRN s’y est déjà rendue », informe la note.

Dans le même sillage, la FRN condamne avec vigueur l’interdiction répétée et systématique de manifestations depuis des années et l’usage de la force pour empêcher l’exercice d’un droit constitutionnel : le droit de manifester.

Vous pouvez réagir à cet article