ARRESTATION DE FAMARA IBRAHIMA CISSÉ : CE QUI S’EST RÉELLEMENT PASSÉ

news-details
JURY DU DIMANCHE

Le Directeur général de la Banque de l’Habitat du Sénégal, Mamadou Bocar Sy a été interrogé sur la dernière arrestation du président de l’Association des Clients et Sociétaires des Institutions financières (ACSIF), Famara Ibrahima Cissé pour menace de mort.

D’emblée, il souligne que la Banque n’a pas déposé une plainte contre ce dernier. Cette arrestation, précise M. Sy, n’est pas liée aux menaces proférées dans les réseaux sociaux. Il est lié au fait que le président de l’ACSIF voulait bloquer les activités de la banque. « On est dans une période de couvre-feu où les rassemblements sont interdits. Par mesure conservatoire, on a saisi l’autorité pour dire qu’un appel a été lancé pour bloquer les activités des banques. Les directeurs généraux des banques n’auraient pas été responsables si un groupe de clients empêchait l’accès aux guichets d’autres sénégalais qui viennent percevoir leurs salaires », explique-t-il.

Avant d’ajouter « Jusqu’à son arrestation il n’y a pas de plainte ni de la BHS, ni de l’APB. On a fait une lettre en disant à l’autorité de prendre les dispositions pour que les services publics des banques soient assurés. C’est notre rôle de dirigeant de veiller à la sécurité dans nos locaux et dans nos agences. On est allé faire notre déposition. On n’a pas porté plainte et il a été libéré ».

Vous pouvez réagir à cet article