ARRESTATION DE PLUSIEURS NATIONALITÉS : ABDOULAYE DAOUDA DIALLO ANNONCE LE RETOUR DU PRINCIPE DU VISA

news-details
COCAÏNE SAISIE AU PORT

« Nous travaillerons de concert avec le ministère de l’Intérieur et (celui) des Affaires étrangères pour voir comment remettre le principe du visa parce que nous constatons que c’est à partir de ce mode opératoire qu’aujourd’hui nous pouvons avoir certaines surprises ». La précision est faite par le ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo, lors de sa visite ce Lundi 1er juillet 2019, à la Brigade du Môle1, au Port de Dakar. Où 1036 Kg de drogue ont été saisis en 72 heures.

Venu constater « le travail remarquable » réalisé par les éléments de la Douane en rapport avec l’Unité mixte de contrôle des conteneurs et des navires et qui a abouti à deux (2) saisies record de Cocaïne, 238 puis 798 kg entre mercredi et samedi, Abdoulaye Daouda Diallo a annoncé une batterie de mesures. En autres, dit-il : « Nous avons pris une décision importante pour davantage être présent au niveau de nos frontières. C’est pourquoi les bureaux de douane qui jadis étaient juste-là pour constater les passages de certains commerçants, aujourd’hui, auront les outils nécessaires pour procéder aux dédouanements des marchandises, surtout à davantage sécuriser le pays de tout ce qui pourrait provenir de l’extérieur. »

Pas de coke disparue

« Grande Nigéria », le bateau à bord duquel la marchandise prohibée a été saisie, est arraisonné au Port. Des membres de l’équipage sont déjà mis aux arrêts, dont le commandant de bord de nationalité italienne et d’autres passagers allemands, indique le ministre qui annonce l’implication d’Interpol pour « une combinaison de toutes les forces aujourd’hui qui luttent contre la drogue » dans le cadre de l’enquête : « Tous les pays qui sont impliqués dans ce trafic seront saisis et nous ferons l’enquête pour voir plus clair dans cette situation. »

Catégorique, le ministre dément l’information selon laquelle 80 Kg de cocaïne auraient disparu : « C’est une mauvaise information. Aujourd’hui, la marchandise saisie est sous surveillance de trois (3) forces en même temps. C’est-à-dire la Douane qui a saisi la marchandise, la police et la gendarmerie. »
Enfin, Abdoulaye Daouda Diallo n’a pas manqué de féliciter les forces de défense et de sécurité. « Cela dénote de la détermination résolue du Sénégal mais particulièrement de nos forces de défense et de sécurité dans le cadre de la lutte contre la drogue. Je les encourage à persévérer dans cette voie. »

Vous pouvez réagir à cet article