ARRÊT DES CAS IMPORTÉS, L’ENJEU DE LA TRANSMISSION COMMUNAUTAIRE

news-details
CORONAVIRUS - LE POINT DU JOUR

Deux jours de suite sans cas importé. Comme annoncé il y a quelques jours par le professeur Abdoulaye Bousso, l’arrivée des cas importés semble désormais stoppée deux semaines après la décision de fermeture des frontières aériennes et terrestres du Sénégal. L’enjeu est désormais de maîtriser la transmission communautaire car il y en a encore.

En faisant la situation du jour, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, a déclaré deux nouveaux cas issus de la transmission communautaire. Ces derniers s’ajoutent à neuf autres cas contacts suivis par les services sanitaires. 110 tests ont été effectués pour ces résultats.

Par ailleurs, 13 patients ont été déclarés guéris et sortiront des centres d’isolement et de traitement dans les heures qui suivent.

A ce jour, selon les chiffres officiels du ministère de la Santé et de l’Action sociale, le Sénégal compte 237 cas positifs recensés depuis le 2 mars, dont 105 guéris, 2 décès déplorés, un patient évacué à sa demande, en France, et 129 autres qui sont encore sous traitement.

En outre, le ministre a également souligné que le comité national de gestion des épidémies recommande l’arrêt de tous transferts de dépouilles mortelles provenant d’un pays étranger afin d’éviter le fort risque de contamination.

- 

Vous pouvez réagir à cet article