ASPA : « IL N’Y A AUCUN PAYS AU MONDE OÙ LA LUNE EST APPARUE »

news-details
FIN DU RAMADAN

Tous les pays qui vont de l’Australie jusqu’aux Etats-Unis, en partant par l’Orient, l’Afrique et les Etats-Unis, il n’y a aucun pays au m onde où la lune est apparue. La précision est faite par le président de l’Association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (ASPA), suite à la l’annonce de l’apparition du croissant lunaire au Mali, marquant la célébration de l’AId El Fitr, ce lundi, 3 juin.

Contacté par emedia.sn, Maram Kaïré explique : « Sur le plan astronomique, et ça tout le monde peut le vérifier sur internet, la lune s’est couchée avant le soleil au Mali. Donc, si vous prenez les grandes villes, Bamako, Tombouctou, Kayes, Gao, ainsi de suite, la lune s’est couchée 44 minutes avant le soleil. Et, quand on cherche un croissant lunaire, c’est après le coucher du soleil qu’on le cherche mais pas avant. Donc, quand la lune se couche avant le soleil, cela veut dire qu’au moment du coucher du soleil, la lune n’est même plus dans le ciel. »
Le spécialiste qui dit « respecter la logique malienne », n’en démord pas moins, en soutenant qu’ « il n’y a que cette déclaration venant du Mali. Ils ont leur propre logique que nous respectons mais sur le plan astronomique, je donne l’information comme quoi, il n’y a aucun pays au monde qui a vu un premier croissant lunaire hier dimanche, 2 juin. Il faut que les gens le sachent. »

Poursuivant, Maram Kaïré ajoute : « Quand on cherche un croissant, c’est après la conjonction. » Laquelle, indique-t-il, « aura lieu aujourd’hui lundi, 3 juin, à 10h 03mn. Cela veut dire qu’hier, le mois lunaire n’était même pas terminé pour qu’on puisse voir un premier croissant. Le premier croissant, c’est toujours après la conjonction. »

La Korité fixée à la date du 5 juin

Toutefois, souligne-t-il : « Au final, le Mali a jeûné avant ceux qui ont commencé le lundi, 6 mai, dernier, et deux (2) avant les autres qui ont démarré le mardi, 7 mai. Donc, ayant jeûné avant le monde entier, c’est normal qu’à la fin que le Mali termine également un ou deux jours avant le reste du monde. »

S’agissant du communiqué du Conseil Théologique Musulman dans lequel siège des personnalités comme Ahmed Jaballah, Mohamed Badjarafil, Larbi Kechat, annonçant que la date de l’Aid El fitr au mardi 4 juin 2019, et où, il est précisé que le croissant lunaire ne sera visible qu’à l’extrême ouest du globe, c’est à dire au Mexique, Chili et en partie au Pérou, l’astronome précise que c’est un « communiqué qui est basé sur des informations purement astronomiques. Au Sénégal et pour la majorité des pays africains, ce qui est utilisé encore et ce qui conforme avec les recommandations de la charia, c’est l’observation à l’œil nu. (Alors que) le Conseil théologique de France se base sur les calculs astronomiques, qui disent que si la conjonction a lieu aujourd’hui, à 10h03 mn et au moment du coucher du soleil même s’ils ne peuvent pas le voir en France, ils ont bien précisé que c’est à l’extrême Ouest vers la Polynésie et certains pays comme le Mexique et autres avec des télescopes puissants, on peut arriver à voir le croissant lunaire. Ça, c’est des décalages horaires de 12 heures de temps pour la Polynésie et autres. C’est presque une demi- journée. »

Selon les calculs de l’ASPA, la Korité sera célébrée le mercredi 05 juin prochain au Sénégal. « Le mardi 04 juin, détaille son communiqué déjà publié, la lune se couchera à 20h49, soit 1 heure 12mn après le Soleil qui se couche à 19h37. La Lune sera alors âgée de 1j09h et sa surface éclairée sera de 2,48% ». Et, « elle sera facilement observable au Sénégal et en Afrique, partout où le ciel est dégagé ».

Vous pouvez réagir à cet article