ASSANE DIOUF CONDAMNÉ A UN MOIS AVEC SURSIS

news-details
Destruction de bien appartenant à autrui

Le procès du sieur Assane Diouf a eu lieu, ce mercredi 29 septembre, au tribunal de grande instance de Pikine-Guédiawaye. Poursuivi pour destruction de bien appartenant à autrui, il a été déclaré coupable avant d’être condamné à un mois assorti de sursis.

Pour mémoire, Me Cheikh Koureïchi Ba, avait informé que son client, Assane Diouf, a été présenté au procureur de Pikine Guédiawaye après une nuit de garde à vue pour destruction du pare-brise d’un particulier avec qui il a eu une altercation lors de son live nocturne, très tard dans la soirée".

D’après l’avocat, "l’automobiliste n’a pas jugé opportun de porter plainte contre l’activiste mais sur ordre de la hiérarchie les policiers qui avaient procédé à l’interpellation des deux hommes sur les lieux ont retenu Assane Diouf qui est poursuivi du chef de destruction du bien d’autrui". Il faut dire que le mis en cause avait bénéficié d’une liberté provisoire.

Vous pouvez réagir à cet article